1 877 974-3330 1.877.974.3330 --1.877.974.3330

C'est le temps de la chasse : quoi faire si vous croisez un orignal sur la route!

Trucs et astuces C'est le temps de la chasse : quoi faire si vous croisez un orignal sur la route!

L'automne apporte vent frais et belles couleurs à nos forêts, mais aussi le temps de la chasse et l'envie aux orignaux et autres cervidés de faire un tour sur nos routes. Quoi faire si vous en croisez un?

Le CAA-Québec est clair à ce sujet :

« Mieux vaut heurter l’animal que de chercher désespérément à l’éviter. Parmi les gens qui sont blessés ou tués à cause d’un animal sur la route, beaucoup le sont en déviant de leur voie, et en frappant alors un autre véhicule ou un obstacle fixe. »

Autres trucs à garder en tête et à mettre en application, afin d'essayer d'éviter une telle collision :

  • Klaxonner – cela pourrait faire fuir l’animal.
  • Appuyer fermement sur les freins ou, si on a le temps, pomper les freins ou actionner les clignotants d’urgence pour avertir le véhicule qui suit du danger imminent.
  • Stopper le véhicule lentement et de façon contrôlée.

Conseils préventifs pour éviter les collisions avec les orignaux sur la route

  • Au volant, assurez-vous de demeurer alerte et sobre. En soirée, assurez-vous de ne pas être trop fatigué. Bouclez votre ceinture de sécurité en tout temps.
  • À la nuit tombée, conduisez moins vite : vous aurez plus de temps pour réagir à l’imprévu.
  • Observez les panneaux annonçant des passages d’orignaux. Ils annoncent les zones à risque élevé.
  • Balayez du regard les deux côtés de la route, le plus loin possible devant vous. Si vous avez un passager avec vous, mettez-le à contribution. 
  • Gardez votre pare-brise et vos phares bien propres. Le soir, allumez vos feux de route si possible.
  • Soyez vigilant dans les courbes ou les pentes, où la visibilité est réduite. 

Sachez que les cervidés, notamment les cerfs, voyagent souvent en petits groupes. Ces animaux, l'orignal inclus, sont très imprévisibles. Il est donc possible qu'un animal situé près d'un fossé s'élance devant vos roues à la dernière minute. Soyez très prudent!

Quelles sont les périodes à risque? 

L'aube et le crépuscule, en juin et juillet, et octobre et novembre. Mais un accident peut arriver à toute heure du jour et de la nuit. 

Pourquoi les orignaux viennent-ils sur nos routes?

Bonne question! En 2011, La Presse avait émis une nouvelle concernant le fait que les orignaux n'aiment pas vraiment les routes, mais beaucoup le sel que l'on peut retrouver sur nos routes :

« Au printemps, à la fonte des neiges, et à l'automne, aux premières chutes de neige fondante, les fossés regorgent d'eau souillée par le sel de déglaçage répandu sur les routes. Les concentrations de sodium qu'y trouvent les orignaux sont jusqu'à cinq fois plus élevées que dans les plantes aquatiques qu'ils mangent. »

Le CAA-Québec émet aussi les hypothèses suivantes : des hivers plus doux qui ont permis aux cervidés d'augmenter significativement leur population, l'habitude de certains citoyens de nourrir les animaux ou le fait que les bêtes que l'on dit sauvages le sont souvent de moins en moins.

Quoi qu'il en soit, soyez sur vos gardes sur les routes cet automne. La prudence est la rapidité de réaction seront vos meilleures amies pour éviter une collision avec un orignal.

Bonne Action de Grâce, et surtout, bonne route!

Source: CAA-Québec